9 janvier 2018

Quelques mots sur l’artiste…

Sophie Mateos est une jeune créatrice passionnée originaire de Tarbes.
Initialement artiste plasticienne, cette styliste dessine depuis son plus jeune âge.
En 2010, elle fait l'heureuse rencontre de Marie-Hélène Cabanes, chez qui elle suit alors des cours d'art plastique durant 4 ans,
à l'Atelier de Créativité de Tarbes.
Sous les conseils de sa professeur, Sophie s'inscrit à l'Université de Pau pour y suivre une année en Histoire de l'Art, 
afin de renforcer sa culture artistique, et de compléter son apprentissage pratique par l'aspect théorique. 

C'est alors que la jeune artiste a le déclic : elle souhaite continuer ses études dans l'univers de la mode.

Photographie : Florentin Buisan

Elle suit donc une formation de BTS design de mode, textile et environnement,
 dans une école supérieure des arts appliqués, à Toulouse. 

Parallèlement à son cursus scolaire, Sophie continue son apprentissage fascinant aux côtés de Marie-Hélène,
 et enchaîne les expositions avec l'atelier.  
Diplômée en 2013, elle continue le projet professionnel entamé lors de ses études
 et travaille ainsi sur sa première collection. 
Elle décide entre temps d'enrichir son savoir-faire en couture, en se rendant à Paris,
 au sein de la Maison de Haute Couture On Aura Tout Vu. 

Au retour de cette merveilleuse expérience, elle travaille sans relâche,
 avec l'aide précieuse de sa maman, couturière professionnelle, pour terminer sa collection. 

Sophie Mateos est ensuite nommée artiste invitée par sa professeur Marie-Hélène Cabanes, 
qui lui offre l'opportunité de présenter son tout premier défilé, le 15 Février 2014 à la mairie de Tarbes, 
lors du vernissage de l'exposition "Éclats et Facettes''. 

Suite à la belle réussite de ce moment unique, Sophie travaille déjà sur une nouvelle collection,
 qui lui tient particulièrement à cœur, et dont elle garde le thème secret jusqu'au jour de la présentation. 
Il s'agit de la collection "L'Homme face à la Maladie'', dont le sujet la touche personnellement, ainsi que plusieurs de ses proches. 
La styliste tenait à rendre hommage aux siens, emportés par la maladie,
 ainsi qu'à toutes les personnes qui chaque jour se battent contre ce fléau. 
Au travers de cette collection, l'artiste a témoigné toute la souffrance qu'elle ne pouvait exprimer en parole. 

Ceci est précisément la particularité de Sophie Mateos; chaque collection a un sens, une histoire,
 et donne naissance à une réflexion développée, avec diverses recherches axées sur la thématique. 
C'est ce qui selon elle, contribue à un résultat aussi personnel et d'autant plus pertinent.
C'est pour cela qu'elle décide de ne plus présenter de défilé ''ordinaire'' mais des spectacles,
 avec des danseurs et mises en scène, dans lesquels bien-sûr les mannequins sont toujours présents,
 mais ont eux aussi un rôle dans l'histoire. 
Selon elle, la danse et la musique sont les plus beaux moyens d'expression pour transmettre une émotion, un message.

Le 23 Juillet 2015, suite à la présentation de sa 2ème collection, la styliste crée son entreprise et devient ainsi auto entrepreneur. 
En parallèle aux commandes de ses clients, elle enchaîne les partenariats, défilés, et expositions, avec divers artistes,
 et travaille à deux reprises au sein de l'atelier de Haute Couture d'Alexis Mabille à Paris,
 durant les périodes de la Fashion Week.

En 2016, le chanteur de Charlie, JB Bullet, lui confie la confection de ses costumes de scène, 
pour le concert de son premier album.
Elle réalise aussi la tenue de la chanteuse et musicienne Melissa Doya, du groupe Boulevard des Airs,
et confectionne également les costumes des cavaliers de la compagnie Zarkam,
dont une veste portée par Thomas Fortier, lors d'un festival d'Equestria à Tarbes notamment.

En Novembre 2017, alors qu'elle prépare sa nouvelle collection ''L'Homme au cœur de la Nature'', 
elle accueille une stagiaire, étudiante en Bac Pro Métiers de la Mode.
C'est alors qu'elle réalise à quel point transmettre son savoir la passionne.
Suite à cette expérience, elle décide donc de donner des cours de design de mode, parallèlement à son travail de styliste.